Conception & webmastering : Fred VICTOR
* Tous droits réservés *

Bien plus que d'un simple récital,

c'est d'un véritable documentaire musical et poétique dont il s'agit.

Entre les chansons qu'il interprète en s'accompagnant à la guitare, Emmanuel Andertal commente  le parcours mouvementé, engagé et souvent censuré, d'un immense artiste dont l'oeuvre, déjà mythique, rencontre un formidable succès depuis plus d'un demi siècle.

De Deux enfants au soleil (1961) jusqu'à La complainte de Pablo Neruda (1995) en passant par La Montagne, Potemkine, Aimer à perdre la raison...Emmanuel Andertal déroule pour nous le fil rouge qui relie ces chansons éternelles, fil validé par Jean Ferrat lui-même à Antraigues sur Volane en Ardèche.

Accueil